Soutenance de thèse de Rosie Minette MBAMEN YIMGA: “L’action de la communauté internationale dans la prise en compte du genre dans le processus électoral au Cameroun”, Samedi 04 décembre 2021, 10h00, Université de Dschang

Madame Rosie Minette MBAMEN YIMGA  soutiendra, le samedi 04 décembre 2021, sa thèse pour le doctorat en science politique, préparée sous la direction du Prof. Joseph KEUTCHEU intitulée : 

L’action de la communauté internationale dans la prise en compte du genre dans le processus électoral au Cameroun.

Date et lieu

Samedi, 04 décembre 2021, 10h00

Université de Dschang, Salle des Actes du Décanat – Voir le communiqué officiel en cliquant ici

Membres du jury

Président : 

Nadine MACHIKOU, Professeur, Université de Yaoundé II

Rapporteur/Directeur : 

Joseph KEUTCHEU, Maître de Conférences, Université de Dschang

Membres/Examinateurs: 

Hilaire de Prince POKAM, Professeur, Université de Dschang
Moise YANOU TCHINGANKONG, Maître de Conférences, Université de Yaoundé II
Yves-Paul MANDJEM, Professeur, Université de Yaoundé II

Résumé

Le genre est devenu une catégorie globale d’intervention publique dont l’intégration dans les politiques d’aide à destination des pays du Sud a été une dimension concrète majeure. De ce fait, l’émergence et la diffusion de la thématique genre sur la scène internationale s’inscrivent dans les processus transnationaux de circulation des idées et des pratiques. Cette thèse interroge l’influence des politiques de genre transférées par les entrepreneurs internationaux dans le processus électoral au Cameroun. Un examen à partir du paradigme de la policy transfert study, de la perspective de l’action publique, de l’analyse cognitive des politiques publiques et de l’interaction stratégique fait ressortir la thèse suivant laquelle, usant des instruments de diffusion de politiques du genre, les entrepreneurs internationaux ont modifié le paysage électoral au Cameroun. Cependant, ce transfert ne s’est pas opéré de manière rectiligne. Le partenaire camerounais a développé des stratégies de réception en réalisant une certaine “endogénéisation” du dispositif normatif transféré. En définitive, le changement de politiques de genre opéré n’a été que marginal, en raison de multiples contraintes qui ont émaillé le processus de transfert et de réception, avec pour conséquence le maintien de la faible représentativité des femmes lors des échéances électorales.

Abstract

Gender has become a global category of public intervention whose integration into aid policies for the countries of the South has been a major concrete dimension. As a result, the emergence and dissemination of gender issues on the international scene are part of transnational processes of circulation of ideas and practices. This thesis examines the influence of gender policies transferred by international contractors in the electoral process in Cameroon. An examination from the paradigm of policy transfer study, public action perspective, cognitive analysis of public policies and strategic interaction points to the thesis that, using the instruments of gender policy diffusion, international entrepreneurs have changed the electoral landscape in Cameroon. However, this transfer did not take place in a straight line. The Cameroonian partner developed reception strategies by carrying out a certain “endogenisation” of the transferred normative mechanism. In the end, the change in gender policies was only marginal, due to the many constraints that plagued the transfer and reception process, resulting in the continued low representation of women in elections.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search