Soutenance de thèse de Denis ZOUNA BAH : “Les entrepreneurs politiques de l’Est et les transactions politiques au Cameroun depuis l’indépendance : essai sur une réciprocité inversée”, Mercredi,12 janvier 2022, 09h00, Université de Dschang

Monsieur Denis ZOUNA BAH  soutiendra, le mercredi 12 janvier 2022à 09h00, sa thèse pour le doctorat en science politique, préparée sous la direction du Prof. Joseph KEUTCHEU intitulée : 

Les entrepreneurs politiques de l’Est et les transactions politiques au Cameroun depuis l’indépendance : essai sur une réciprocité inversée.

Date et lieu

Mercredi, 12 janvier 2022, 09h00

Université de Dschang, Salle des Actes du Décanat – Voir le communiqué officiel en cliquant ici

Membres du jury

Président : 

André TCHOUPIE, Professeur, Université de Dschang;

Rapporteur/Directeur : 

Joseph KEUTCHEU, Maître de Conférences, Université de Dschang

Membres/Examinateurs: 

Moise YANOU TCHINGANKONG, Maitre de Conférences, Université de Yaoundé II
Alexandre DJIMELI TAFOPI, Maître de Conférences, Université de Dschang
Nadine MACHIKOU, Professeur, Université de Yaoundé II

Résumé

Cette thèse de sociologie politique a eu pour ambition d’étudier les transactions politiques entre le pôle central et le pôle oriental du système politique camerounais depuis l’indépendance. Si l’analyse des échanges centre-périphérie est longtemps partie du pôle central grossissant ainsi les traits et l’action de ce dernier, notre réflexion a opté pour un raisonnement différent en partant de l’initiative des entrepreneurs politiques de l’Est pour questionner à la fois la manière avec laquelle ils ont cherché à prendre part aux transactions politiques nationales, les récompenses qui en ont résulté et les répercussions que ces récompenses ont eues sur les micro-transactions régionales. Au regard des interférences perceptibles dans ces rapports, la réflexion s’est théoriquement inspirée de l’interactionnisme (stratégique et symbolique) pour s’essayer à un double mouvement : d’une part, illustrer comment les acteurs politiques de l’Est ont pour l’essentiel collaboré avec l’ordre dirigeant central en s’adaptant stratégiquement aux configurations politiques nationales ; d’autre part, la réflexion s’est intéressée aux récompenses individuelles et collectives en essayant d’analyser les logiques d’assimilation et de structuration de la scène micro-transactionnelle sous-jacentes à cette réciprocité.

Mots clés : Centre-Périphérie ; Est-Cameroun ; réciprocité ; entrepreneur politique ; transactions politiques.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Kematio GAELLE dit :

    Ce thème est fort évocateur dans la mesure où il met en exergue deux concepts forts évocateurs à savoir entrepreneur et politique. Concepts qui aujourd’hui sont indissociables dans la mesure où les entrepreneurs sont camerounais sont tous des hommes politiques et occupent pour la majorité des postes politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search