Soutenance de thèse de Dominique MEKOGO OLLO: “Gouvernance minière au Cameroun : enjeux, référentiels et régulation d’un secteur en expansion”, Samedi, 29 janvier 2022, 14h00, Université de Dschang

Monsieur Dominique MEKOGO OLLO soutiendra, le Samedi 29 janvier 2022 à 14h00, sa thèse pour le doctorat en science politique, préparée sous la direction du Prof. Joseph KEUTCHEU intitulée : 

Gouvernance minière au Cameroun : enjeux, référentiels et régulation d’un secteur en expansion.

Date et lieu

Samedi, 29 janvier 2022,14h00

Université de Dschang, Salle des Actes du Décanat – Voir le communiqué officiel en cliquant ici

Membres du jury

Président : 

André TCHOUPIE, Professeur, Université de Dschang ;

Rapporteur/Directeur: 

Joseph KEUTCHEU, Professeur, Université de Dschang

Membres/Examinateurs: 

Vivien MELI MELI, Maître de Conférences, Université de Dschang
Moise YANOU TCHINKANGONG, Maître de Conférences, Université de Yaoundé II
Serge AKONO EVANG, Maître de Conférences, Université de Douala

Résumé

 Cette étude porte sur la manière dont se construisent les structures cognitives et normatives, et les mécanismes de leur mise en corps et en action dans le monde minier au Cameroun. Aussi, elle tente de rendre compte de la manière dont ces logiques de sens et comportements des acteurs du secteur sont régulés. Afin d’appréhender la construction des matrices cognitives et normatives du secteur minier au Cameroun et les technologies de régulation de l’arène minière, l’étude s’appuie sur les différentes trajectoires socio-politiques au niveau international et national. Cette thèse mobilise alors quatre (04) variables d’analyse : les perceptions, les acteurs, les cadres institutionnels et les instruments d’action publique. Cette étude combine donc à la fois l’analyse cognitive (référentiels) des politiques publiques et l’analyse néo-institutionnaliste des choix rationnels. Cette combinaison permet de mettre davantage en lumière les logiques et interactions des acteurs pertinents dans la construction et les changements des référentiels sectoriels, et dans la production des modes d’articulation et de contrôle du monde de la mine solide au Cameroun.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search